Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

_________________

SOO BAHK DO - Moo Duk Kwan










Recherche

 

 Bienvenue sur le blog Shiwol do-jang !


Shiwol do-jang est un espace mental construit en France à partir de la pratique de l'art martial Soo Bahk Do -Moo Duk Kwan. 
Le Soo Bahk Do est un art martial coréen, façonné par la culture et la tradition coréennes. Si certaines de ses techniques remontent à plusieurs centaines d'années, l'art dans sa forme moderne naît en 1945. La Corée recouvre tout juste sa liberté après 30 ans d'occupation japonaise lorsque Hwang Kee fonde son école Moo Duk Kwan à Séoul, d'où est issu le Soo Bahk Do.

blogfev09-001.jpg


La pratique du Soo Bahk Do repose sur les principes de respect du vivant ("hwal" en coréen) et d'harmonie nécessaire entre l'humain et la nature. Sont également considérées comme fondamentales la cohésion du groupe et la solidarité. Enfin, comme le veut l'empreinte confucéenne, la relation entre l'enseignant et l'élève étudiant est considérée comme étant de la plus haute valeur. On trouvera aussi toutes sortes de textes, réflexions, digressions comme autant de petites sentiers cheminant dans l'art martial et au-delà.

Articles Récents

18 août 2015 2 18 /08 /août /2015 09:03

Rouges brunes et charnues de l'été

Passées de saison du vert mois de mai

Foison offerte plus que tout c'qu’on a vu avant

Englouties par poignées

Détour par la cagette sciemment

Plus tard

Sous nos yeux juteuses et délicieuses

On admire

La foison offerte plus que tout c'qu’on a vu avant

Certaines déjà poudroient légèrement

Il suffit d’en retirer détour par la cagette sciemment

Le bout blanchi et d’engloutir le reste de bon appétit

Puis

Déposée à terre la cagette encombrante

Aux fruits donne l’air moins glorieux

Les mains se promènent plus rarement

Lors d'un détour envieux

Foison offerte plus que tout c'qu’on peut en penser

Que n’a-t-on pas perçu qu’il fallait l’apprêter ?

Moment du temps lorsqu'il faut commencer

Commencement qui s’écoule en différentes branches

Branches qui se ramifient dans l’expérience cuisinière

Le temps d’imaginer et le temps du faire

Saturation du sucre par lui-même délétère

Au réveil

Une petite tâche brune gâte le fruit en son entier

Et contamine la voisine qui encore tardait

On s’étonne ne pas avoir été prévenu ?

Enfants du frigo et de la littérature,

De la connexion de la désinvolture

tout peut attendre, ou bien périr

Cerise noires du mois de juillet

Partager cet article

Repost 0
Published by Dodeline
commenter cet article

commentaires