Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

_________________

SOO BAHK DO - Moo Duk Kwan










Recherche

 

 Bienvenue sur le blog Shiwol do-jang !


Shiwol do-jang est un espace mental construit en France à partir de la pratique de l'art martial Soo Bahk Do -Moo Duk Kwan. 
Le Soo Bahk Do est un art martial coréen, façonné par la culture et la tradition coréennes. Si certaines de ses techniques remontent à plusieurs centaines d'années, l'art dans sa forme moderne naît en 1945. La Corée recouvre tout juste sa liberté après 30 ans d'occupation japonaise lorsque Hwang Kee fonde son école Moo Duk Kwan à Séoul, d'où est issu le Soo Bahk Do.

blogfev09-001.jpg


La pratique du Soo Bahk Do repose sur les principes de respect du vivant ("hwal" en coréen) et d'harmonie nécessaire entre l'humain et la nature. Sont également considérées comme fondamentales la cohésion du groupe et la solidarité. Enfin, comme le veut l'empreinte confucéenne, la relation entre l'enseignant et l'élève étudiant est considérée comme étant de la plus haute valeur. On trouvera aussi toutes sortes de textes, réflexions, digressions comme autant de petites sentiers cheminant dans l'art martial et au-delà.

Articles Récents

3 juin 2012 7 03 /06 /juin /2012 22:18

Après Robert Shipley Sa Bom Nim, 7ème dan et conseiller technique pour l'Italie, nous proposons des extraits de l'entretien que nous avons eu, à l'été 2002, avec Urs Spoerri Sa Bom Nim, 5ème dan, responsable technique pour la Suisse.

(...)

Q : Quelle est selon vous la qualité la plus importante nécessaire pour être un Sa Bom ?

U. Spoerri SBN : il y a plusieurs aspects à prendre en compte. Lorsqu'on tient un do-jang, on a une responsabilité éducative envers les élèves. En ce qui me concerne, je fais du Soo Bahk Do avant tout parce que je pense que ça aide les enfants à ne pas être dans la rue. Le plus important à mes yeux est de leur offrir un contenu de vie positif.

Q : Quel contenu par exemple ?

U. Spoerri SBN : La priorité  pour moi est  qu'un enfant apprenne à être responsable de lui-même ; qu'il accepte les autres, qu'il n'y ait pas d'agressions, pas de conflit, qu'il y ait de la solidarité, qu'on soit main dans la main.  Je trouve tous ces principes dans le Soo Bahk Do.

Autre exemple : une enfant arrive dans mon do-jang ; elle est timide et n'ose pas aller toute seule à l'école. Au bout de trois mois, elle est en mesure de le faire. Elle a pris confiance en elle. Cela, c'est pour moi beaucoup plus important que quelqu'un qui devient 1er dan ou qui remporte un titre de champion européen.

Q : est-ce que cela signifie que l'aspect mental du Soo Bahk Do est pour vous plus important que le physique ?

U. Spoerri SBN : Pas nécessairement. Je pense que les deux sont importants (...). Avec les adultes, on peut plutôt discuter de la dimension mentale, tandis que pour les enfants, on doit passer par l'aspect sportif pour arriver au mental. (...)

Q : Est-ce que vous vous considérez comme un "modèle" (ndlr : Sa Bom signifie modèle en coréen) ?

U. Spoerri SBN : Il est toujours difficile d'être un exemple. J'essaie de l'être, mais ce n'est pas à moi de répondre si je parviens à l'être, c'est aux enfants. Je pense qu'on peut mesurer sa propre réussite aux effets que nos actes produisent. J'ai 50 employés dans mon entreprise, et depuis 3 ans, nous n'avons perdu personne. Nous réussissons. On peut faire l'hypothèse que cela provient de la manière dont je dirige les choses. La base, c'est "monkey see, monkey do". On doit faire soi-même ce que l'on demande aux autres. Alors, la vie devient plus facile.

(à suivre)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

nucleon 21/05/2007 00:11

Maître shipley nous donne une definition ideale du sa bom, c'est-à-dire ce vers quoi doit tendre un postulant. Devenir isa bom est un choix qui ne doit pas être dicté dans l'ioptiqiue de démontrer une iquelconque supériorité. Celle-ci ne s'évalue que par rapport à certaines qualités.ii . Toute fonction suppose des valeurs, des obligations. Le maître a pour devoir de montrer la voie martial que ses prédecceurs ont tracé. Les arts martiauxi et le soo bahk doiiii en particiuiler insiste bien la dessus n'est pas qu'un ensemble de techinque mais c'est également un ensemble de pratiques utiles à la vie quotidienne . Le sa bom se doit de :réussir à transmette ses connaisances, ses pratiques et de les faire évoluer, de même que son enseignement fait évoluer ses elèves. Et cette évolution n'est rendu possible que par l'humilité. Je revieindrais dans un autre commentaire sur ces points. iCette article regroupe l'essentiel des qualities qu'un gradé doit atteindre,

Dodeline 21/05/2007 13:53

Si vous le dîtes, cher Nucléon ...