Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

_________________

SOO BAHK DO - Moo Duk Kwan










Recherche

 

 Bienvenue sur le blog Shiwol do-jang !


Shiwol do-jang est un espace mental construit en France à partir de la pratique de l'art martial Soo Bahk Do -Moo Duk Kwan. 
Le Soo Bahk Do est un art martial coréen, façonné par la culture et la tradition coréennes. Si certaines de ses techniques remontent à plusieurs centaines d'années, l'art dans sa forme moderne naît en 1945. La Corée recouvre tout juste sa liberté après 30 ans d'occupation japonaise lorsque Hwang Kee fonde son école Moo Duk Kwan à Séoul, d'où est issu le Soo Bahk Do.

blogfev09-001.jpg


La pratique du Soo Bahk Do repose sur les principes de respect du vivant ("hwal" en coréen) et d'harmonie nécessaire entre l'humain et la nature. Sont également considérées comme fondamentales la cohésion du groupe et la solidarité. Enfin, comme le veut l'empreinte confucéenne, la relation entre l'enseignant et l'élève étudiant est considérée comme étant de la plus haute valeur. On trouvera aussi toutes sortes de textes, réflexions, digressions comme autant de petites sentiers cheminant dans l'art martial et au-delà.

Articles Récents

23 septembre 2006 6 23 /09 /septembre /2006 07:30


In conformity with the previously quoted principles, students practice with all levels, with the aim to promote help between them. Each student, however, follows a clearly defined course according to his skill and has to meet expected requirements.

 

Concerning the Learning of techniques, stress is put on:

 

- Reinforcing and making the body suppler. These are the sine qua non conditions for each move to be correctly accomplished, therefore helping the student to enjoy practice.

 

- Breathing exercises. Only breathing in rhythm and consciously can a move be truly efficient.

 

- Mastering concentration. It is the latter, much more than strength, which gives intensity to all techniques.

Partager cet article

Repost 0
Published by Dodeline - dans ENGLISH VERSION
commenter cet article

commentaires