Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

_________________

SOO BAHK DO - Moo Duk Kwan










Recherche

 

 Bienvenue sur le blog Shiwol do-jang !


Shiwol do-jang est un espace mental construit en France à partir de la pratique de l'art martial Soo Bahk Do -Moo Duk Kwan. 
Le Soo Bahk Do est un art martial coréen, façonné par la culture et la tradition coréennes. Si certaines de ses techniques remontent à plusieurs centaines d'années, l'art dans sa forme moderne naît en 1945. La Corée recouvre tout juste sa liberté après 30 ans d'occupation japonaise lorsque Hwang Kee fonde son école Moo Duk Kwan à Séoul, d'où est issu le Soo Bahk Do.

blogfev09-001.jpg


La pratique du Soo Bahk Do repose sur les principes de respect du vivant ("hwal" en coréen) et d'harmonie nécessaire entre l'humain et la nature. Sont également considérées comme fondamentales la cohésion du groupe et la solidarité. Enfin, comme le veut l'empreinte confucéenne, la relation entre l'enseignant et l'élève étudiant est considérée comme étant de la plus haute valeur. On trouvera aussi toutes sortes de textes, réflexions, digressions comme autant de petites sentiers cheminant dans l'art martial et au-delà.

Articles Récents

31 juillet 2007 2 31 /07 /juillet /2007 13:18

Avant d'être des Supervivantes, ces êtres étaient comme vous et moi...

supervv1.jpg














Elles éprouvaient des tas de choses, pas forcément agréables, dans des tas de circonstances. En bref, elles ne savaient pas encore qu'elles étaient supervivantes.

supervv2.jpg
1/ Un beau jour, elles reçurent leur pouvoir d'Hélios. L'une devint Athééna, et Hélios la vêtit d'un costume à bord rouge, couleur de chaleur, d'activité et de la sauce tomate de Mama ; l'autre fut nommée Xiao Shaan et elle reçut une veste ornée de vert, couleur de tempérence, de modération, et du basilic sur la mozzarella ; mais Il donna aussi une ceinture rouge à Xiao Shaan pour qu'elle reste toujours attachée à Athééna. Hélios était napolitain vivant à Rome, et passait ses week-ends à Palerme. Les vêtements des deux créatures furent, évidemment d'une blancheur éclatante, en souvenir de tout le petit linge que sa mère avait frotté pour lui, en l'honneur de ses propres canines qui ressortaient légèrement quand Il souriait, et surtout en la gloire de ses idées, qu'il jugeait aussi pures qu'un pénalty obtenu et tiré par Totti, aussi innocentes qu'une loi de finances votée sous Berlusconi.
Hélios, tout empli de ses idéaux libéraux décida immédiatement que ces créatures devaient être au plus haut point conscientes de leur mission.
ddddoute.jpg

2/ Athééna et Xiao Shaan surent donc qu'elles avaient une mission. Pour ne rien gâcher, elles savaient qu'elles savaient, conformément à la maxime d'un célèbre grec, mais Hélios avait oublié qui, où et quand. La seule chose clochante, était que, à cause de la ceinture rouge nouée  par Hélios  autour des reins de Xiao Shaan et qui la tenait attachée à Athééna,  les deux créatures étaient toujours obligées de faire la même chose en même temps, comme deux moitiés qu'elles n'étaient pas. Ne sachant comment trancher le prochain conflit qu'il voyait poindre, et fatigué d'avoir tant travaillé, Hélios donna naissance à une troisième créature qui devrait dénouer la ceinture, et la renouer qaund il le faudrait. Mais avant d'avoir décidé ce qu'elle serait, homme, femme, ceinture orange ou citron, ange ou démon, Hélios s'endormit. Et la créature naquit dans une certaine incertitude. Tat' fut le nom incomplet que Hélios prononça avant de tomber raide dans les vapeurs du raki.

drolddames.jpg3/ Athééna et Xiao Shaan ne se doutaient de rien et virent arriver le nouvel être avec une satisfaction non dissimulée. Tat' défit le lien, la ceinture rouge et les deux moitié se précipitèrent, déliées, pour acheter ce que jamais Hélios n'aurait permis, tant il ne s'autorisait qu'à lui-même ce genre de péché : robe noire, tee-shirt noir, lunettes noires, crayon noir, rimmel noir. C'en était fini des belles couleurs vives auxquelles Hélios les avait condamnées. Il s'en fut de peu qu'elles ne succombent, ô sacrilège, à l'attrait d'une ceinture noire, mais Tat' fatigué(e) du shopping, les en dissuada, se souvenant de la ceinture rouge qu'elle avait défaite avec tant de peine.

dddarm--es1.jpg




4/ Les deux créatures libérées se sentaient fin prêtes pour leur mission - on se souvient qu'elles savaient qu'elles savaient- et ça n'est pas rien. Tat' les regardait savoir, non sans envie.
Tat' avait hérité des sorcelleries d'Hélios le pouvoir de porter les armes, mais indubitablement, mieux valait dissimuler ce privilège secret aux deux autres. On ne savait jamais comment elles pouvaient réagir.



coltbronzantelo.jpg
5/ Xiao Shaan et Athééna, stimulées, se fichaient pas mal des sorts jetés ou pas sur le berceau de Tat'. Pour elles, ce qui comptait, c'était la mission. Tant et si bien qu'elles commencèrent les opérations. Athééna était très confiante quant à ses capacités à filer les individus louches. Selon son jugement, il y en avait beaucoup, et il ne fallait surtout pas se laisser avoir par leur air de rien . Pour parvenir à ses fins, elle était prête à tout pour se fondre dans le paysage. On la vit ainsi  mettre des vêtements de camouflage d'une efficacité redoutable.


laplanq.jpg



6/ De son côté aussi, Xiao Shaan se préparait : elle se levait le matin, elle avait renoncé au long jeûne qu'elle projettait en prévision des forces qu'il lui faudrait. Elle avait sorti son appareil à clicks et explorait les fonds sous-marins les plus reculés. Enfin, elle avait réussi à infiltrer le groupe d'homme-grenouilles qui jouait du tuba chaque soir, et était devenue leur  choriste.




femmgre.jpg

7/ Tat' ne disait rien mais s'inquiétait. Qu'est-ce que c'était que cette mission, et pourquoi les filles disaient-elles sans cesse qu'elles savaient qu'elles savaient. Et surtout, pourquoi ne voulaient-elles  rien  lui dire de ce prétendu savoir ? Dès lors, elle prit la mine se sachant savoir, en se disant que c'était là la seule manière d'en apprendre plus sur cette fameuse mission.



radomed.jpg
8/ Grâce à toutes les qualités qu'Hélios leur avait assuré, les deux créatures ne mirent pas longtemps à s'apercevoir que la mission n'avançait pas ; chacune s'entraînait bien dans son coin, mais un flottement cotoneux ne cessait d'envelopper chacun de leur acte, chacune de leur pensée, autrefois si percutants et décisifs. Athééna et Xiao Shaan se dirent au même moment que ce devait être un effet de leur dé-liaison. Elles remirent les vêtements à bordures de couleurs, et une ceinture rouge chacune, puis promettant de ne plus porter de noir, elles invoquèrent Hélios pour obtenir son pardon.



maisouestlesabre.jpg
9/ Mais rien n'y fit, et après plusieurs jours de prières sincères, puis de menaces non moins sincères, elles se rendirent à l'évidence : Hélios ne les secourrait pas. Elles étaient séparées pour de bon, avec chacune sa ceinture, et savaient qu'elles avaient une mission pour l'humanité sur les bras.  Tout en pensant cela, elles se dirent qu'elles n'avaient  plus vu Tat' depuis un moment ; puisque c'était la dernière  créature que Hélios avait envoyée, ce devait être  la mieux informée sur la mission. Elles se mirent à sa recherche.




ouest-il.jpg


10/ Non seulement Tat' resta introuvable, mais lancées à sa recherche, Athééna et Xioa Shaan se retrouvèrent dans un véritable labyrinthe, fait de sentiers brûlants, de chemins sans issue, d'espaces piégés protégés par des filets, grillages et autres trous vertigineux où elles pouvaient sombrer à chaque instant. C'était décidément une véritable punition que leur infligeait Hélios et les deux créatures n'étaient pas loin de fondre en désespoir ...



Erwangrenoui.jpg

11/ Dans un trou particulièrement large, elles trouvèrent une créature à poils longs. L'animal leur fit une agréable impression car les attitudes que son corps prenait rappelaient aux filles les leurs, du temps où elles étaient attachées par la ceinture rouge. Il avait l'air fort civil et leur dit que la nature l'avait doté d'un pouvoir singulier : celui de changer l'eau en bière. En entendant cette histoire, Athééna et Xiao Shaan le pressèrent de leur donner des nouvelles d'Hélios qui les avait si bien abandonnées ; ce à quoi l'animal, répondit qu'il ne connaissait personne de ce nom là. Et en faisant la culbute, il leur dit en riant que tout n'était que nature, et que pour avoir des nouvelles dudit Hélios, le mieux était sans doute de ne pas en attendre.

triumvirat.jpg


12/ Comme il les voyait dépitées et qu'il avait bon coeur,
l'animal sécha ses longs poils au soleil et leur proposa son aide. Kkiom Son était son nom. En marchant sous un soleil d'or, il leur demanda ce qu'elles cherchaient : Athééna parla de la mission, Xiao Shaan de l'absence de Tat'. C'était deux facettes d'une même vérité. Mais toutes deux finirent par dire qu'elles savaient. Kkiom Son, dont l'esprit avait été vivifié par une longue macération dans un fût de Guiness leur rétorqua qu'il n'était pas si sûr qu'elles sachent puisqu'il y avait un problème de mission et une absence impossible à combler. En entendant de telles paroles, Athééna et Xiao Shan sentirent le soleil d'or se changer en plomb. Le sol commença à se dérober sous leurs pieds. Voyant l'effet exagéré de ses paroles sur les filles, Kkiom Son s'éclipsa et se dirigea vers le jardin d'Eden pour déguster un fruit.




zoe2.jpg13/ Terrorisée, Athééna bondit sur le mur le plus proche en poussant de petits cris. Xiao Shaan tomba en grand écart facial sur le gravier brûlant dans un silence accablé. C'était donc cela : Elles avaient été trompées. En acceptant les pouvoirs d'Hélios, elles avaient en fait accepté sa toute-puissance et ses nombreuses insuffisances. De mission, il n'y en avait pas d'autre que celle de savoir si vraiment il y en avait une.
Athééna roula sur les graviers et se mit en équilibre sur la tête. Xiao Shaan virevolta 3 fois dans l'air à la vitesse de la lumière. Les deux créatures poussèrent ensemble un kiap sorti des entrailles de la terre en projettant leur poing loin devant elles.

zoeclub.jpg
14/ Pendant que ces figures périlleuses étaient réalisées avec une grâce inouïe par les deux créatures, des lettres de feu s'étaient mises à brûler. : Zoe's club, le club de la vie.
Alerté, par un tel tintamarre, Kkiom son revint sur ses pas, après une brève sieste au jardin d'Eden. Là, il avait rencontré Tat' qui cherchait à abattre l'arbre du jardin en soodo kong kiok. Après une tentative d' altercation, tous deux s'étaient assoupis sous l'arbre. Tat' et lui se dirigèrent ensemble vers les lettres de feu, changées en cendres.

raviteno.jpg

15/ Tat' et Kkiom son écoutèrent les oreilles écarquillées le récit de la transformation des créatures d'Hélios en Supervivantes. Il y eut un temps d'incrédulité, surtout de la part de Kkiom son, à qui on ne la faisait pas si facilement. Mais Tat' remarqua dans les yeux d'Athééna et de Xiao Shaan une lueur, presque une petit flamme. Tat' pouvait jurer qu'elle n'y était pas avant. Elle chuchota quelques borborygmes à l'oreille de Kkiom son.  Celui-ci poussa un grand soupir, sans qu'on puisse savoir si c'était du soulagement, la manifestation de la fin de sa sieste ou un présentiment des temps futurs qui s'annonçaient.
Après un court temps de réflexion, il proposa d'aller chercher de l'eau bien fraîche. On s'assoirait à l'ombre d'un olivier, et lui, Kkiom son, se chargerait du reste : changer l'eau en bière et les olives sauvages en cacahouètes  décortiquées.



The END


photos : Supervivantes

Partager cet article

Repost 0

commentaires

franck 02/08/2007 15:57

Zavez point dû vous eennuyer ;)

Dodeline 02/08/2007 16:34

Non, c'est vrai ...