Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

_________________

SOO BAHK DO - Moo Duk Kwan










Recherche

 

 Bienvenue sur le blog Shiwol do-jang !


Shiwol do-jang est un espace mental construit en France à partir de la pratique de l'art martial Soo Bahk Do -Moo Duk Kwan. 
Le Soo Bahk Do est un art martial coréen, façonné par la culture et la tradition coréennes. Si certaines de ses techniques remontent à plusieurs centaines d'années, l'art dans sa forme moderne naît en 1945. La Corée recouvre tout juste sa liberté après 30 ans d'occupation japonaise lorsque Hwang Kee fonde son école Moo Duk Kwan à Séoul, d'où est issu le Soo Bahk Do.

blogfev09-001.jpg


La pratique du Soo Bahk Do repose sur les principes de respect du vivant ("hwal" en coréen) et d'harmonie nécessaire entre l'humain et la nature. Sont également considérées comme fondamentales la cohésion du groupe et la solidarité. Enfin, comme le veut l'empreinte confucéenne, la relation entre l'enseignant et l'élève étudiant est considérée comme étant de la plus haute valeur. On trouvera aussi toutes sortes de textes, réflexions, digressions comme autant de petites sentiers cheminant dans l'art martial et au-delà.

Articles Récents

28 novembre 2007 3 28 /11 /novembre /2007 19:03
Franck F. s'est installé aux Etats-Unis très peu de temps après le départ de Maître Choï en 1999. Aujourd'hui, nous nous voyons en fonction de ses retours à Paris, c'est-à-dire tous les 4-5 ans. Il était là il y a 10 jours, nous nous sommes vus l'espace d'une soirée, et le voilà reparti.
Franck a, à mes yeux, le double prestige d'avoir été un des premiers élèves du Maître en France à passer Cho Dan et celui d'avoir été un fervent soutien du groupe (participation au bureau pendant de longues années). La troisième cause de mon admiration  provient directement de notre expérience commune du do-jang :
lorsque je débutais, il était déjà ceinture rouge ; il en a donc toujours su nettement plus que moi. Il me revient des flash de travail à deux où il me conseillait ou me corrigeait, bienveillant et disponible.

Soo-bahk-do.jpg


Aujourd'hui encore, en parlant avec lui, alors que sur ma ceinture, il y a deux barettes de plus que sur la sienne, j'ai toujours le même sentiment : il demeure mon aîné.
Cela me fait penser que le système dan bon (numéro de ceinture qui marque l'ancienneté) a dû initialement être conçu pour symboliser ce genre de relation : celui qui était dans le do-jang "avant" est susceptible de le rester pour toujours, (et cela, même s'il a cessé de s'entraîner, ou a pratiqué de manière irrégulière) du point où se sont inscrits positivement pendant des années sur le groupe et sur chacun des élèves, ses actes et sa responsabilité de plus gradé.

Partager cet article

Repost 0
Published by Dodeline - dans shwl
commenter cet article

commentaires