Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

_________________

SOO BAHK DO - Moo Duk Kwan










Recherche

 

 Bienvenue sur le blog Shiwol do-jang !


Shiwol do-jang est un espace mental construit en France à partir de la pratique de l'art martial Soo Bahk Do -Moo Duk Kwan. 
Le Soo Bahk Do est un art martial coréen, façonné par la culture et la tradition coréennes. Si certaines de ses techniques remontent à plusieurs centaines d'années, l'art dans sa forme moderne naît en 1945. La Corée recouvre tout juste sa liberté après 30 ans d'occupation japonaise lorsque Hwang Kee fonde son école Moo Duk Kwan à Séoul, d'où est issu le Soo Bahk Do.

blogfev09-001.jpg


La pratique du Soo Bahk Do repose sur les principes de respect du vivant ("hwal" en coréen) et d'harmonie nécessaire entre l'humain et la nature. Sont également considérées comme fondamentales la cohésion du groupe et la solidarité. Enfin, comme le veut l'empreinte confucéenne, la relation entre l'enseignant et l'élève étudiant est considérée comme étant de la plus haute valeur. On trouvera aussi toutes sortes de textes, réflexions, digressions comme autant de petites sentiers cheminant dans l'art martial et au-delà.

Articles Récents

5 juillet 2009 7 05 /07 /juillet /2009 18:24


Le 21 juin dernier, jour de la fête de la musique, nous avons eu l'occasion de voir et d'entendre le groupe de percussions coréennes Olsou. Tandis que Maître Choi était rentré se reposer des soirées précédentes, le groupe a joué devant un public nombreux et enthousiatse des rythmes de Corée. Simplicité et harmonie collective, nous nous sommes dit que ce qui transparaissait du groupe devait nous inspirer. Après que la présidente ait accepté notre invitation en pique-nique en milieu de semaine, nous sommes allés les voir travailler dans leur repère retiré.



Le Janggo, tambour le plus caractéristique, en forme de sablier. On en joueavec deux baguettes différentes, l'une portant une boule en son bout pour faire résonner la peau que l'on frappe, l'autre plate en bambou, qui produit un son plus sec. Il symbolise la pluie (explication aimablement donnée par Xavier, membre du groupe).





Madame Kim jouant du Janggo



Jeune étudiante, frappant le Buk, tambour à une seule peau.




Franck et Joël font une pause au Buk



Hae Young battant la mesure au kwaengwari

Merci à tous les membres et plus particulièrement à Hae Young.
Pour de plus amples explications, rendez-vous sur le site de l'association Olsou et notamment à la page : http://www.olsouparis.org/index.php?rubrique=4062

Partager cet article

Repost 0

commentaires