Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

_________________

SOO BAHK DO - Moo Duk Kwan










Recherche

 

 Bienvenue sur le blog Shiwol do-jang !


Shiwol do-jang est un espace mental construit en France à partir de la pratique de l'art martial Soo Bahk Do -Moo Duk Kwan. 
Le Soo Bahk Do est un art martial coréen, façonné par la culture et la tradition coréennes. Si certaines de ses techniques remontent à plusieurs centaines d'années, l'art dans sa forme moderne naît en 1945. La Corée recouvre tout juste sa liberté après 30 ans d'occupation japonaise lorsque Hwang Kee fonde son école Moo Duk Kwan à Séoul, d'où est issu le Soo Bahk Do.

blogfev09-001.jpg


La pratique du Soo Bahk Do repose sur les principes de respect du vivant ("hwal" en coréen) et d'harmonie nécessaire entre l'humain et la nature. Sont également considérées comme fondamentales la cohésion du groupe et la solidarité. Enfin, comme le veut l'empreinte confucéenne, la relation entre l'enseignant et l'élève étudiant est considérée comme étant de la plus haute valeur. On trouvera aussi toutes sortes de textes, réflexions, digressions comme autant de petites sentiers cheminant dans l'art martial et au-delà.

Articles Récents

26 décembre 2006 2 26 /12 /décembre /2006 14:20

Tattetan se mit à trottiner dans la rue de la Vega ... 
Ce n'est pas qu'elle en avait particulièrement envie, ni qu'elle en voyait l'absolue nécessité mais :
1) ça caillait dur.
2) elle connaissait leur tendance au papotage.
3) l'activation physique les réveillerait tout en les concentrant.

Elle attendait une plainte de Xiao Shan, qui n'arriva pas.

En entrant dans le bois encore plein de nuit, les demoiselles passèrent devant une camionnette faiblement éclairée ; ce n'était certes pas une lumière douce et tamisée, plutôt une pauvre ampoule dégageant une faible lueur blafarde et crue. Un bref instant, la dame de la camionnette considéra Tattetan et Xiao Shan, capuchonnées et emmitoufflées.
Ce fut le signe qu'elle pouvait lever le camp.

Les filles étaient seules, mais sur le périphérique qui passait juste en amont, les files d'automobiles se densifiaient.

Elles avancèrent en trottinant dans le bois, sombre, humide et mystérieux.

 Heureusement qu'au 18ème siècle, on avait, afin d'aménager le bois de Vincennes, intensément coupé les arbres. A cette époque bénie des Lumières, Tattetan et Xiao Shan devaient le fait d'oser rentrer. Avec davantage d'arbres et d'âmes errantes, on se demande comment les demoiselles auraient pu trouver le courage de préparer leur démonstration. 

Tattetan n'avait pas encore le programme intégral en tête. Elle se l'avoua à demi-mot : la nuit aurait dû lui porter conseil, et amener des éléments supplémentaires de chorégraphie ... Là, ça n'avait pas beaucoup progressé. "Peut-être, se dit-elle, est-ce dû à la brutalité de ma chute dans les bras de Morphée ? Mon corps lui sera passé entre les mains, tandis que seuls mes rêves seront demeurés accrochés à ses doigts." Elle se dit pour finir que tout cela n'était pas grave, et que s'ils y étaient, elle les retrouveraient bien la nuit suivante.

Elle proposa à Xiao Shan de commencer par 3 exercices respiratoires, Moo Pal Dan Gum. Puisque Xiao Shan les connaissait, il suffisait de caler leur souffle l'une par rapport à l'autre. Cela avait l'avantage de n'être pas trop fatiguant pour un début, et de pouvoir fonctionner comme un diapason. Ensuite, le travail en synchronie serait plus aisé. Assez rapidement, elles furent ensemble. Ce qui leur permit de travailler peu après la forme des Sept Etoiles, deuxième du nom, Chilsong Iro.

Elles virent le jour poindre à l'horizon. Le ciel devint blanc, puis rosé. Ce serait une belle journée, et elles l'avaient vu naître. Il n'était pas loin de 8 heures. Le périphérique rugissait plus que jamais et Tattetan pensa qu'il fallait se presser. La directice, sans aucun doute, se fichait pas mal des Chilsong au lever du jour. Tattetan eût beau se le dire, elle arriva, comme le jour d'avant, en retard.
                                                          (A suivre)

Partager cet article

Repost 0
Published by Dodeline - dans shwl
commenter cet article

commentaires