Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

_________________

SOO BAHK DO - Moo Duk Kwan










Recherche

 

 Bienvenue sur le blog Shiwol do-jang !


Shiwol do-jang est un espace mental construit en France à partir de la pratique de l'art martial Soo Bahk Do -Moo Duk Kwan. 
Le Soo Bahk Do est un art martial coréen, façonné par la culture et la tradition coréennes. Si certaines de ses techniques remontent à plusieurs centaines d'années, l'art dans sa forme moderne naît en 1945. La Corée recouvre tout juste sa liberté après 30 ans d'occupation japonaise lorsque Hwang Kee fonde son école Moo Duk Kwan à Séoul, d'où est issu le Soo Bahk Do.

blogfev09-001.jpg


La pratique du Soo Bahk Do repose sur les principes de respect du vivant ("hwal" en coréen) et d'harmonie nécessaire entre l'humain et la nature. Sont également considérées comme fondamentales la cohésion du groupe et la solidarité. Enfin, comme le veut l'empreinte confucéenne, la relation entre l'enseignant et l'élève étudiant est considérée comme étant de la plus haute valeur. On trouvera aussi toutes sortes de textes, réflexions, digressions comme autant de petites sentiers cheminant dans l'art martial et au-delà.

Articles Récents

26 janvier 2007 5 26 /01 /janvier /2007 11:05

Un ami de Shiwol, européanophile, nous transmet cette petite fable. Nous le remercions de sa contribution. Nous espérons que les modifications mineures que nous avons apportées à sa version n'auront pas altéré le sens de son récit.

Un homme élevait un coq de combat pour l'Empereur Xian, de l'Etat de Zhou.

Un jour l'Empereur lui rendit visite et l'interrogea :

- Mon coq est-il prêt pour le combat ?

- Non, pas encore. Mais son moral est bon et sa combativité forte.

Dix jours plus tard, l'Empereur revint et posa à l'homme la même question. Celui-ci répondit :

- Non pas encore. Il devient furieux quand il voit l'ombre d'un autre coq.

Le temps passait, on arriva à la fin de l'automne. l'Empereur fut bientôt de retour et demanda:

- Mon coq est-il prêt ?

-Toujours pas, votre coq regarde de tous cotés avec un air courroucé, sentant très fort qu'il est invincible.

L'hiver entamé, l'Empereur s'impatientait. L'homme répondit :

- Votre coq est presque prêt. Quand il entend un autre coq il reste de marbre.  Son esprit ne peut plus être troublé par les évènements.

Au début du printemps, l'Empereur Xian conduisit son coq dans l'arène. Quand les autres gallinacés remarquèrent son calme imperturbable , ils eurent si peur qu'ils refusèrent le combat.
Un coq qui n'a pas l'intention de combattre ne sera pas attaqué. Mais s'il est provoqué, il libèrera instantanément sa force et ses capacités.

Partager cet article

Repost 0
Published by l'homme qui en savait trop - dans shwl
commenter cet article

commentaires