Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

_________________

SOO BAHK DO - Moo Duk Kwan










Recherche

 

 Bienvenue sur le blog Shiwol do-jang !


Shiwol do-jang est un espace mental construit en France à partir de la pratique de l'art martial Soo Bahk Do -Moo Duk Kwan. 
Le Soo Bahk Do est un art martial coréen, façonné par la culture et la tradition coréennes. Si certaines de ses techniques remontent à plusieurs centaines d'années, l'art dans sa forme moderne naît en 1945. La Corée recouvre tout juste sa liberté après 30 ans d'occupation japonaise lorsque Hwang Kee fonde son école Moo Duk Kwan à Séoul, d'où est issu le Soo Bahk Do.

blogfev09-001.jpg


La pratique du Soo Bahk Do repose sur les principes de respect du vivant ("hwal" en coréen) et d'harmonie nécessaire entre l'humain et la nature. Sont également considérées comme fondamentales la cohésion du groupe et la solidarité. Enfin, comme le veut l'empreinte confucéenne, la relation entre l'enseignant et l'élève étudiant est considérée comme étant de la plus haute valeur. On trouvera aussi toutes sortes de textes, réflexions, digressions comme autant de petites sentiers cheminant dans l'art martial et au-delà.

Articles Récents

27 août 2011 6 27 /08 /août /2011 13:20

Maintenant je m'en vais seul, mes disciples ! Vous aussi vous allez partir, et seuls ! Je le veux ainsi.

En vérité, je vous le conseille : quittez-moi et révoltez-vous contre Zarathoustra ! Et mieux encore : ayez honte de lui! Peut-être vous a-t-il trompé.

L'homme de la connaissance doit non seulement savoir aimer ses ennemis, mais encore haïr ses amis.

C'est mal payer un maître que de rester seulement son élève. Et pourquoi n'arrachez-vous pas ma couronne !

Vous me vénérez ; mais que se passera-t-il si votre vénération s'écroule un jour ? Prenez garde de ne pas être tués par une statue !

Vous dites que vous croyez en Zarathoustra ? Mais qu'importe Zarathoustra ! Vous êtes mes fidèles : mais qu'importe tous les fidèles !

Vous ne vous étiez pas encore cherchés : alors vous m'avez trouvé. Ainsi font tous les fidèles ; c'est pourquoi la foi est si peu de chose.

Maintenant je vous ordonne de me perdre et de vous trouver ; et je ne reviendrai parmi vous que lorsque vous m'aurez tous renié.

En vérité, mes frères, c'est avec d'autres yeux que je chercherai mes fidèles perdus ; d'un autre amour que je vous aimerai alors.

Nietzsche Olde 07

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Pascal 29/08/2011 04:00



Ca me rappelle ce proverbe Japonais, pour vraiment apprendre il faut quitter, partir, s'eloigner, desapprende. C'est seulement quand on traverse la riviere qu'on se rend vraiment compte si on
etait sur la bonne rive ou non.