Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

_________________

SOO BAHK DO - Moo Duk Kwan










Recherche

 

 Bienvenue sur le blog Shiwol do-jang !


Shiwol do-jang est un espace mental construit en France à partir de la pratique de l'art martial Soo Bahk Do -Moo Duk Kwan. 
Le Soo Bahk Do est un art martial coréen, façonné par la culture et la tradition coréennes. Si certaines de ses techniques remontent à plusieurs centaines d'années, l'art dans sa forme moderne naît en 1945. La Corée recouvre tout juste sa liberté après 30 ans d'occupation japonaise lorsque Hwang Kee fonde son école Moo Duk Kwan à Séoul, d'où est issu le Soo Bahk Do.

blogfev09-001.jpg


La pratique du Soo Bahk Do repose sur les principes de respect du vivant ("hwal" en coréen) et d'harmonie nécessaire entre l'humain et la nature. Sont également considérées comme fondamentales la cohésion du groupe et la solidarité. Enfin, comme le veut l'empreinte confucéenne, la relation entre l'enseignant et l'élève étudiant est considérée comme étant de la plus haute valeur. On trouvera aussi toutes sortes de textes, réflexions, digressions comme autant de petites sentiers cheminant dans l'art martial et au-delà.

Articles Récents

13 novembre 2010 6 13 /11 /novembre /2010 18:06

Pour la deuxième année, nous relançons, à Shiwol, la mise en oeuvre de la chaine Moo Do : non pas seulement, une hiérarchie des grades, qui veut que "celui qui est né avant" (celui qui a revêtu le do-bok en premier, est entré dans le do-jang pour commencer l'entraînement), ait un grade supérieur, mais aussi et surtout, une mise en commun des ressources humaines, des talents, des savoirs.

La chaîne d'enseignement donnera donc l'occasion jusqu'en juin, une fois par mois, aux plus gradés de Shiwol de prendre en charge une partie de cours sur un thème donné. Certains nouveaux venus sont déjà inspirés et souhaitent également intervenir, nous ne pouvons que nous en réjouir !

Hier soir, vendredi 12 novembre, c'est Moon-Kyo qui a commencé. Installé à Paris pour écrire sa thèse de Philosophie, Moon-Kyo n'a jamais pratiqué le taekwondo en Corée., ce qui  en fait déjà un être un peu à part ! Ayant eu d'importants problèmes de santé étant plus jeune, il s'est par contre intéressé aux pratiques de santé, d'où il a tiré son programme de vendredi soir.

Après un échauffement un peu particulier, Moon-Kyo nous a fait travailler un enchaînement de mouvements respiratoires, où l'on pouvait reconnaître certaines poussées classiques du Taichi, en même temps que des postures devenues tout à fait spécifiques du Soo Bahk Do.

 

La seconde partie de son intervention était consacrée aux massages. On sait que les coréens, s'ils peuvent avoir le coeur tendre laissent un peu cela de côté lorsqu'il s'agit de masser : l'idée directrice est que le massage soit actif, qu'il stimule, qu'il fasse circuler l'énergie. Cela a pour conséquence :

1) que celui qui masse travaille musculairement de manières considérable, au niveau des doigts, des mains, des bras.

2) que celui qui est massé se retrouve en face de son état, et des tensions multiples qui sont le lot commun d'un parisien (nécessairement stressé, "n'ayant le temps de rien", etc). 

Autant dire qu'on est en quelque sorte en position de "combat", où les techniques de l'un vont faire connaître à l'autre "où il en est".

 

Nous sommes sortis de cette heure et demi, lessivé et ravis. Nous sommes d'ores et déjà en train d'asticoter Moon-Kyo pour qu'il réitère. Vive la Corée, vive la philosophie, Gilles Deleuze et Alfred North Whitehead, vive Moon-Kyo !

Partager cet article

Repost 0
Published by Dodeline - dans shwl
commenter cet article

commentaires