Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

_________________

SOO BAHK DO - Moo Duk Kwan










Recherche

 

 Bienvenue sur le blog Shiwol do-jang !


Shiwol do-jang est un espace mental construit en France à partir de la pratique de l'art martial Soo Bahk Do -Moo Duk Kwan. 
Le Soo Bahk Do est un art martial coréen, façonné par la culture et la tradition coréennes. Si certaines de ses techniques remontent à plusieurs centaines d'années, l'art dans sa forme moderne naît en 1945. La Corée recouvre tout juste sa liberté après 30 ans d'occupation japonaise lorsque Hwang Kee fonde son école Moo Duk Kwan à Séoul, d'où est issu le Soo Bahk Do.

blogfev09-001.jpg


La pratique du Soo Bahk Do repose sur les principes de respect du vivant ("hwal" en coréen) et d'harmonie nécessaire entre l'humain et la nature. Sont également considérées comme fondamentales la cohésion du groupe et la solidarité. Enfin, comme le veut l'empreinte confucéenne, la relation entre l'enseignant et l'élève étudiant est considérée comme étant de la plus haute valeur. On trouvera aussi toutes sortes de textes, réflexions, digressions comme autant de petites sentiers cheminant dans l'art martial et au-delà.

Articles Récents

8 mars 2013 5 08 /03 /mars /2013 21:04

Bribes de propos de table contradictoires, continués dans la lecture d'un article, lui-même réorganisé pour une page de blog concédée à l'esprit social démocrate du lieu et du temps.

 

(...) Pour que la France aille mieux, il faudrait qu'elle cesse d'être la France, et qu'elle renonce à son amour de l'égalité ?

Pour que la France reste la France qu'on admirait autrefois, il faudra qu'elle fasse le tri de ses passions : elle doit renouer avec l'élan de générosité dont les élites françaises faisaient preuve dans la révolution de 1789, lorsque la majorité du clergé et de la noblesse a soutenu les revendications du tiers état. Pour ce faire, le pays devrait refuser sa rechute dans le jacobinisme et la politique du ressentiment contre ceux qui assurent le bien-être de la nation (ndlr : ceux qu'on appelle "les riches").

 

(...) Dans le fond, ce que nous, Français voulons en politique, n'est-ce pas : beaucoup de verbe et peu d'action ?

La France a toujours été la fille aînée de la réthorique. Cela offrait des avantages considérables. Le verbalisme du mouvement de 68 ne s'est jamais transformé en terrorisme, malgré la théorie léniniste selon laquelle le verbe anticipe l'action. La parole française ne prépare pas l'action : elle est l'action, elle brûle son énergie dans sa seule énonciation.  Mais ce n'est pas toujours le cas (...)

 

D'après Peter Sloterdijk, in Le Point, 7 mars 2013, n°2112

Partager cet article

Repost 0

commentaires