Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

_________________

SOO BAHK DO - Moo Duk Kwan










Recherche

 

 Bienvenue sur le blog Shiwol do-jang !


Shiwol do-jang est un espace mental construit en France à partir de la pratique de l'art martial Soo Bahk Do -Moo Duk Kwan. 
Le Soo Bahk Do est un art martial coréen, façonné par la culture et la tradition coréennes. Si certaines de ses techniques remontent à plusieurs centaines d'années, l'art dans sa forme moderne naît en 1945. La Corée recouvre tout juste sa liberté après 30 ans d'occupation japonaise lorsque Hwang Kee fonde son école Moo Duk Kwan à Séoul, d'où est issu le Soo Bahk Do.

blogfev09-001.jpg


La pratique du Soo Bahk Do repose sur les principes de respect du vivant ("hwal" en coréen) et d'harmonie nécessaire entre l'humain et la nature. Sont également considérées comme fondamentales la cohésion du groupe et la solidarité. Enfin, comme le veut l'empreinte confucéenne, la relation entre l'enseignant et l'élève étudiant est considérée comme étant de la plus haute valeur. On trouvera aussi toutes sortes de textes, réflexions, digressions comme autant de petites sentiers cheminant dans l'art martial et au-delà.

Articles Récents

3 décembre 2009 4 03 /12 /décembre /2009 20:12
Les lecteurs les plus assidus de ce blog se souviennent peut-être des aventures de Kyum Son en Grèce, à l'été 2007 avec 3 créatures plus ou moins givrées.
Revoilà des nouvelles de l'énergumène, à qui le bleu va si bien, comme on pourra le constater ci-dessous.
Il est donc passé Cho Dan -1er Dan-,
(était-ce cet été ?) et même si ça fait plusieurs années qu'en France, on n'y est plus pour grand chose dans sa progression et sa tenacité, puisqu'il écrit sa thèse à Londres et s'entraîne dans les environs, ça nous fait un grand plaisir qu'il rejoigne le petit cercle des Yu Dan Ja (pratiquants Dan).
A Camberley, club fondé par Maître Yap, Il s'entraîne, et fait office d'instructeur assistant.







Partager cet article

Repost 0
Published by Dodeline - dans L'Europe des clubs
commenter cet article

commentaires