Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

_________________

SOO BAHK DO - Moo Duk Kwan










Recherche

 

 Bienvenue sur le blog Shiwol do-jang !


Shiwol do-jang est un espace mental construit en France à partir de la pratique de l'art martial Soo Bahk Do -Moo Duk Kwan. 
Le Soo Bahk Do est un art martial coréen, façonné par la culture et la tradition coréennes. Si certaines de ses techniques remontent à plusieurs centaines d'années, l'art dans sa forme moderne naît en 1945. La Corée recouvre tout juste sa liberté après 30 ans d'occupation japonaise lorsque Hwang Kee fonde son école Moo Duk Kwan à Séoul, d'où est issu le Soo Bahk Do.

blogfev09-001.jpg


La pratique du Soo Bahk Do repose sur les principes de respect du vivant ("hwal" en coréen) et d'harmonie nécessaire entre l'humain et la nature. Sont également considérées comme fondamentales la cohésion du groupe et la solidarité. Enfin, comme le veut l'empreinte confucéenne, la relation entre l'enseignant et l'élève étudiant est considérée comme étant de la plus haute valeur. On trouvera aussi toutes sortes de textes, réflexions, digressions comme autant de petites sentiers cheminant dans l'art martial et au-delà.

Articles Récents

16 janvier 2008 3 16 /01 /janvier /2008 10:59
Les feuilles des grands arbres tremblent en vain et les panneaux sont tombés
Aucune promesse n' a été tenue Les vieilles femmes qui pleuraient dans les maisons à auvent bas
s'endorment et les enfants qui sentent le lait continuent à jouer au bord de l'eau profonde
Les forts sont toujours les forts et les faibles bâtissent sans fin leur pyramide
Escroquerie, vol, meurtre, escroquerie, vol, vol, meurtre ...
   
    Après être resté trois ans dans la terre promise
    Dois-je m'en aller avec les oiseaux qui ont
    abandonné ici leur nid
    Dans cette terre promise où rien n'a été tenu
    J'entends le son de la clochette rouillée au vent

                                               
Lee Seong-Bok, Des choses qui viennent après la douleur
(traduit du coréen par No Mi-Sung et Alain Géniot)
Repost 0
14 janvier 2008 1 14 /01 /janvier /2008 21:14
Le moustique sait fort bien, si petit soit-il
Qu'il est bête de proie.
Mais après tout
Il ne fait que se remplir le ventre
Il ne met pas mon sang à la banque.

D.H Lawrence, Pensées
Repost 0
12 janvier 2008 6 12 /01 /janvier /2008 16:04
Je n'ai jamais vu créature sauvage
Ayant pitié de soi.
Un petit oiseau gelé tombera mort d'une branche
Sans plainte.

D.H Lawrence, Pensées

Repost 0
7 janvier 2008 1 07 /01 /janvier /2008 22:24
Pour bien débuter l'année 2008, nous nous proposons  de tenir une nouvelle rubrique ; elle visera à  nous faire mieux connaître les clubs européens de Soo Bahk Do Moo Duk Kwan. Aussi, les portraits des do-jang pourront être faits par des membres de ce club, des sympathisants, un visiteur occasionnel etc.
C'est déjà un peu ce que nous avons commencé à faire, avec les White Tigers de Jemmape Sur Sambre en Belgique, ou Handol martial arts aux USA. Nous avons simplement l'idée, à travers cette rubrique, de systématiser cette démarche.
Si donc quelques lecteurs ont la plume agitée par la perspective, toute contribution sera la bienvenue.


undefined

Voici pour l'instant quelques liens sur des blogs liés à des do-jang de Belgique :

Foad A. est instructeur du do-jang Soo Bahk Do club :

Académie des sept étoiles, Soo Bahk Do Namur/Eghezée : Philippe S. et Marc P. y donnent cours.

Jean-Marie S. et Robert D. enseignent aux White Tigers de Jemmapes sur Sambre 

Tarek entraîne à Anderlecht

Dino et Valérie s'occupent du club de Seilles/Andenne

Christelle L. est responsable du club de Mettet

C'est Maître Boussalaa qui dirige la fédération belge et enseigne à Wavre et Perwez, entre autres.

D'autres clubs existent en Belgique mais ne disposent pas de blog ou de site qui fonctionnent actuellement.

Repost 0
Published by Dodeline - dans L'Europe des clubs
commenter cet article
30 décembre 2007 7 30 /12 /décembre /2007 15:43
Une promenade avec Maître Choi Eui-Sun

Ingrédients :

- concentration
- algues séchées (grand format)
- riz cuit au konggipapsot (cuiseur électrique)
- radis blancs longs
- carottes (râpées ou non)
- omelette fine
- épinards pasemés de sésame
- pâte de poisson (peut être remplacée par de la viande hachée)

répandre le tout sur l'algue puis presser et rouler délicatement sans hâte.

Pour toute information supplémentaire, se renseigner auprès de Handol martial Arts, Danbury, Connecticut.


undefined


undefined




undefined


undefined


undefined

Repost 0
20 décembre 2007 4 20 /12 /décembre /2007 21:32
                Le 19 décembre 2007 (photo : Xiao Shan)

undefined


Kézaco ?

1) La nouvelle formation des petits chanteurs à la croix de bois  ?
2) La garderie d'un syndicat de cheminots, chantant l'internationale ?
3) Un concours de baillement ouvert exclusivement aux moins de 6 ans ?
4) Un rugissement à faire pâlir les White Tigers ?
5) Un ouf de soulagement en apprenant que le Père Noël est en rade en Antartique, à cause de la fonte de la banquise ?
6) Un kiap Shiwol ?
7) Autre ?

Adresser vos réponses à la rédaction.
Le gagnant aura le privilège de passer une soirée mutique en tête à tête avec Tattetan.

Repost 0
Published by Dodeline - dans Shiwol10ème arrdt
commenter cet article
19 décembre 2007 3 19 /12 /décembre /2007 21:55
Un jour, au monastère se présente un homme  d'un très bon niveau en arts martiaux.
En regardant pratiquer un moine devant lui, il demande au maître des lieux :

- Combien faut-il de temps pour atteindre le niveau de ce moine ?

- 10 ans, lui répondit le maître.

L'homme qui avait bon opinion de lui-même reste interloqué. Il s'attendait à moitié moins.
Il demande :

- Mais si je m'entraîne tous les jours ?

- 20 ans, lui dit le maître.

N'en croyant pas ses oreilles, l'homme insiste.

- Mais si je m'entraîne nuit et jour sans m'arrêter un seul instant ?

- 30 ans.

undefined
Repost 0
17 décembre 2007 1 17 /12 /décembre /2007 09:37
Les grands froids sont tombés depuis peu.
On rentre la tête dans les épaules pour éviter que l'air glacé ne pénètre par toutes les ouvertures de nos vêtements. Quant à aller au cours de Soo Bahk Do, c'est effort un peu plus grand que d'habitude.
Voici donc un conseil : s'il fait froid,  c'est le moment de sortir. Oui, entraînons-nous dehors! Les coréens font de l'hiver la saison privilégiée pour l'entraînement, pour la bonne raison que c'est le moment où le corps est dans les moins bonnes dispositions pour travailler. Rien de telles que de bonnes séances de stretching par 0 degré. Se couvrir la tête et porter dans la mesure du possible des vêtements coupe-vent.

stage-en-france-012p--640x480-.JPG
Petite visite du Bois de Boulogne, un jour de février 2006, avec les White Tigers de Jemmapes sur Sambre. Le soleil radieux et l'atmosphère glaciale nous proposent de penser à autre chose qu'au chauffage bruyant d'un gymnase à quelques encablures de là ... le meilleur moment fut notre Chilsong Eero, au kiap bien sonore.

stage-en-france-036p--640x480-.JPG

stage-en-france-021p--320x200-.JPG
Repost 0
Published by Dodeline - dans shwl
commenter cet article
8 décembre 2007 6 08 /12 /décembre /2007 09:17

"Le propre de l'Europe,c'est le souci qu'elle manifeste pour l'âme"

Réplique, émission sur France Culture du 8 décembre.


450px-Socrates-Louvre--640x480-.jpg
                                              Socrate selon Lysippe, (4ème siècle avant J.C)
                                              Musée du Louvre, Paris.
                                              Le nez est d'époque moderne, nous dit-on.




ME0000087103-3--640x480-.JPG                                            Socrate, copie romaine anonyme d'une oeuvre grecque
                                                   British museum, Londres.





ME0000081982-3--640x480-.JPG                                               Socrate, artiste anonyme, époque impériale romaine
                                               musée de Pergame (Italie)

"Pour ce qu'est ce bonhomme-ci, et à quel point il est déroutant aussi bien dans sa personne que dans ses propos, impossible de rien trouver qui s'en rapproche ; on peut chercher, et parmi les gens d'aujourd'hui, et parmi ceux du passé ! À moins que d'aventure on n'en découvre une image chez ceux que j'ai dits : non pas chez les hommes, mais chez les silènes et les satyres ; et aussi bien pour la personne que pour les propos. Car c'est, voyez-vous, une chose encore que j'ai laissé passer dans ce que j'ai dit au commencement : ses discours sont on ne peut plus semblables aux silènes qui s'entr'ouvrent. Qu'on veuille bien, en effet, écouter les discours de Socrate : à la première impression, on ne manquera pas sans doute de les trouver absolument ridicules. Tels sont les mots, les phrases qui en sont l'enveloppe extérieure, qu'en vérité on dirait la peau d'un insolent satyre ! Car il vous y parle d'ânes bâtés, de forgerons, de cordonniers, de corroyeurs ; il a toujours l'air de se répéter, dans ses expressions comme dans ses pensées ; si bien qu'il n'y a pas au monde d'ignorant ou d'imbécile qui ne fasse de ses discours un objet de dérision. Mais arrive-t-il qu'on les voie s'entr'ouvrir et qu'on en arrive à l'intérieur, alors on commencera de les trouver, dans le fond, pleins d'intelligence, et les seuls qui soient tels ; puis divins au possible, pleins eux-mêmes du plus grand nombre possible d'images d'excellence, et tendant le plus haut possible, tendant, pour mieux dire, à tout ce qu'il convient d'avoir en vue quand on doit devenir un homme d'honneur !"

 

Platon, Banquet, 221d-222a


Repost 0
28 novembre 2007 3 28 /11 /novembre /2007 19:03
Franck F. s'est installé aux Etats-Unis très peu de temps après le départ de Maître Choï en 1999. Aujourd'hui, nous nous voyons en fonction de ses retours à Paris, c'est-à-dire tous les 4-5 ans. Il était là il y a 10 jours, nous nous sommes vus l'espace d'une soirée, et le voilà reparti.
Franck a, à mes yeux, le double prestige d'avoir été un des premiers élèves du Maître en France à passer Cho Dan et celui d'avoir été un fervent soutien du groupe (participation au bureau pendant de longues années). La troisième cause de mon admiration  provient directement de notre expérience commune du do-jang :
lorsque je débutais, il était déjà ceinture rouge ; il en a donc toujours su nettement plus que moi. Il me revient des flash de travail à deux où il me conseillait ou me corrigeait, bienveillant et disponible.

Soo-bahk-do.jpg


Aujourd'hui encore, en parlant avec lui, alors que sur ma ceinture, il y a deux barettes de plus que sur la sienne, j'ai toujours le même sentiment : il demeure mon aîné.
Cela me fait penser que le système dan bon (numéro de ceinture qui marque l'ancienneté) a dû initialement être conçu pour symboliser ce genre de relation : celui qui était dans le do-jang "avant" est susceptible de le rester pour toujours, (et cela, même s'il a cessé de s'entraîner, ou a pratiqué de manière irrégulière) du point où se sont inscrits positivement pendant des années sur le groupe et sur chacun des élèves, ses actes et sa responsabilité de plus gradé.
Repost 0
Published by Dodeline - dans shwl
commenter cet article